text-header
Fenetrealu.com, le portail officiel de la menuiserie aluminium en France

L'ALUMINIUM ET L'ENVIRONNEMENT

Aluminium et environnement : une relation basée sur l'amélioration continue

Les menuiseries en aluminium ne dégagent aucune substance nocive (notamment les Composés Organiques Volatils). De plus, il est chimiquement inerte, propre, sain et incombustible (même soumis au feu, il ne dégage aucune vapeur toxique).

  • L’aluminium est recyclable sans aucune perte de qualité.


Les réserves de bauxite, minerai dont on extrait l’aluminium sont encore estimées à 200 ou 400 ans. Mais l’extraction de bauxite sera de moins en moins nécessaire, le recyclage ne faisant que croître depuis de nombreuses années. Le circuit de collecte de l’aluminium usagé est très organisé et de plus en plus performant.

 

Le taux moyen de collecte des menuiseries provenant des bâtiments est de 96% après broyage et refonte. Cela représente 93 % de recyclage effectif, selon une étude européenne réalisée en 2003 par l’Université de Technologie de Delft sur demande de l’Association Européenne de l’Aluminium. Lire aussi l'analyse des résultats

Aujourd’hui 40% des besoins de l’aluminium en Europe sont satisfaits par l’aluminium recyclé. Près de 30% au niveau mondial (source IAI). En savoir plus sur la démarche environnementale


  • Le recyclage est un atout énergétique.

Pour recycler 1 kg d’aluminium, seulement 5% de l’énergie consommée pour la production d’1 kg d’aluminium primaire est nécessaire. Ces caractéristiques permettent d’éviter l’accumulation de déchets et stimulent les filières de recyclage d’autres matériaux comme le verre. 


  • L’industrie de l’aluminium, un acteur mobilisé pour réduire la consommation d’énergie et les gaz à effet de serre.
  • Depuis 1950, la consommation d’électricité liée à la production d’aluminium a été réduite de 30%. De plus, elle est à 50% d’origine hydraulique.
  • Depuis 1990, les émissions de PFC (perfluorocarbone) ont été réduites de 83% et les gaz à effet de serre (GES) ont été divisés par deux. L’industrie de l’aluminium en France poursuit en permanence son programme de réduction des émissions de GES : déjà 56% de réduction par rapport à 1990. (source IAI)


  • L’aluminium est sans danger au sein de l’habitat.

De la fabrication jusqu’à la fin de vie des menuiseries, aucun dégagement de substance n’a été constaté. Les tests sur le dégagement de Composés Organiques Volatils (COV) réalisés par un laboratoire indépendant ont donné l’étiquette A+ aux menuiseries aluminium. Les finitions par thermolaquage ou anodisation sont réalisées une fois pour toutes et permettent en plus un entretien rapide et simple : une éponge, de l’eau savonneuse et un chiffon doux suffisent. 

 

Découvrir les propriétés de l'aluminium pour les constructions durables