text-header
Fenetrealu.com, le portail officiel de la menuiserie aluminium en France

LES BONS CONSEILS

Quelques conseils clé pour bien choisir des menuiseries alu

En neuf comme en rénovation, pour bien choisir ses menuiseries alu, il faut absolument respecter certaines phases. De la réflexion au diagnostic de l’existant, en passant par le dialogue avec le professionnel, voici tout ce à quoi il est bon de penser avant de se lancer.

  • Définir ses besoins

Avant de faire construire ou de changer de fenêtres, vous devez définir vos besoins ou vos envies. Établissez une liste par ordre de priorité : économies d’énergie, confort acoustique, ou l’inverse. Agrandir les baies, privilégier la lumière, maîtriser les apports solaires, changer de mode d’ouverture ou de fermeture, résister à l’effraction, modifier l’esthétique, apporter la couleur, donner de la valeur à sa propriété… sont autant de questions à se poser. Réfléchissez bien à la conception de vos ouvertures selon leur orientation dans la façade (plein sud, nord…). Il en est de même pour une véranda : pièce à vivre ou non ? Sas bioclimatique pour la maison ou simple jardin d’hiver ? Vos réponses détermineront le choix des menuiseries et des équipements et permettront d’établir le devis.

 

  • Etablir un diagnostic

En rénovation, c’est l’état de vos anciennes menuiseries qui va déterminer les travaux d’adaptation à réaliser par rapport à l’existant et le choix de la mise en oeuvre. Selon les cas, il sera possible de conserver tout ou partie du bâti existant. Pour la véranda, le diagnostic permet de choisir le type de calfeutrement à poser entre la façade et les profilés alu.

 

  • Votre cahier des charges

La liste de vos priorités et le diagnostic de vos menuiseries permettent de faire établir des devis et de les comparer. Un devis doit être détaillé et compréhensible pour vous. Il doit préciser le type de menuiserie choisie (fenêtre, volet…), son mode d’ouverture, la nature exacte de ses composants (type de double vitrage, de profilés alu…), sa couleur, ses performances... La qualité des fenêtres et vérandas aluminium relève des labels suivants :

  • L’homologation de gamme CSTB qui garantit la bonne conception de la menuiserie,
  • Cekal pour les vitrages isolants,
  • Qualimarine ou Qualanod pour le traitement de surface des profilés.

Un croquis détaillé avec les dimensions de vos menuiseries doit accompagner ce document. À vous de vérifier que le descriptif correspond exactement à votre cahier des charges. Enfin, signez un devis pour chaque opération. Les travaux pourront alors commencer.

 

  • Des entreprises qualifiées

Retrouvez les professionnels de l’aluminium de la fenêtre ou de la véranda . Ils sont à même de vous conseiller sur les produits correspondant le mieux à vos critères de choix et à votre budget. Leurs conseils s’étendent aux déductions fiscales et aides financières auxquelles vous pouvez prétendre. N’hésitez pas à leur demander de justifier de leur attestation de garantie décennale pour les travaux à réaliser ainsi que de leur qualification. Qualibat est un gage de compétence.

 

  • Les travaux

Les travaux doivent être réalisés conformément aux règles de l’art (DTU fenêtre, règles professionnelles véranda). À l’issue des travaux, un procès-verbal de réception doit être établi avec l’entreprise. Si vous avez d’éventuelles réserves à émettre, c’est le moment de les porter sur ce document. La date de signature marque le départ des garanties. L’entreprise doit vous remettre les recommandations d’entretien et de maintenance des produits qu’elle a installés. En gros, pour toute intervention sur l’extérieur ou tout agrandissement, renseignez-vous auprès de votre mairie et de la copropriété. Passer outre peut valoir une obligation de démolition et de remise en état.

  • Une simple déclaration de travaux suffit pour percer une ouverture, fermer une loggia ou créer un balcon ou une véranda de moins de 40 m2
  • Le permis de construire s’impose pour la création d’une véranda ou la fermeture d’une loggia de plus de 40 m2.
  • La hauteur et la forme d’un portail peuvent être imposées par une réglementation communal